Accueil > News

Gazett'ASS 14 : enfin un week-end au top !

 

Gazett'ASS 14 : enfin un week-end au top !

Gazett'ASS 14 : enfin un week-end au top !

 Tous les attaquants ont fait trembler les filets !

Tous les attaquants alignés par le coach Arnaud Willmann ont fait tremblé les filets hindisheimois ce dimanche. Le premier qui a décroché la timbale est Kevin Albrecht qui a retrouvé toute son efficacité et son premier but des 25 mètres est un bijou du genre, comme quoi, le retour autour de lui des autres attaquants lui permet de retrouver toutes ses sensations ! Le second but était l’œuvre de Tommy Pavic et là aussi, c’est sur une énorme action collective ou quasi toute l’attaque locale a touchée le ballon que Tommy d’un énorme tir lobé a décroché une seconde lucarne après celle de Kevin. Alors que la barque locale avait tendance à retanguer suite au troisième but visiteur, c’est Pascal Draeger, en franc milieu offensif qui sert un bijou de centre sur lequel Kevin Albrecht fait un retourné accrobatique et la défense visiteuse cafouille une balle que Damien Schnell en renard des surfaces en partie retrouvé converti en but. Luc Obrecht aussi s’est mis au diapason de l’attaque locale et après de derniers matches malchanceux, Luc a aussi retrouvé la faille sur une frappe puissante des 25 mètres tant déviée qu’elle a finie au fond des filets. Ce buteur là devient passeur sur une énorme action vers la fin de la rencontre, ou comme une réssurection, il arrive à prendre à défaut son défenseur et à offrir un caviar à Kevin Albrecht qui d’une puissante frappe croisée signe le n° 5 local, et surtout son nouveau doublé dans cette saison ! Bravo les artificiers …
 
Bravo aussi au bloc équipe enfin retrouvé
L’éducateur Arnaud Willmann a énormément travaillé la notion du bloc équipe ces dernières semaines à l’entrainement et alors même que la notion semblait bien étrangère à Sélestat, la seconde partie de la rencontre face à Hindisheim (surtout après la demi heure initiale de jeu) a permis aux locaux de se fondre dans un moule qui a progressivement pris le dessus sur le jeu visiteur. La résultante, l’une ou l’autre action visiteuse dangereuse (pas forcément chaude sur le but de Alexis Zuber qui a été brillant lui aussi, même si sa relance partiellement ratée en début de match aurait probablement évité le premier but visiteur, mais par la suite il a largement rectifié son erreur), mais surtout une équipe locale qui a fort bien coulissée pour réduire les espaces de jeu visiteurs. L’abnégation a également été de mise et comme la réussite a sourit aux buteurs, tout devenait plus facile
Maintenant il reste la question de fond : avec 3 buts marqués à domicile, la victoire devait déjà être nette, là il en a fallu deux de plus pour être totalement certain que le succès choisissait bien le camp local !
Le plus dur reste toutefois à faire : éprouver ce nouveau bloc équipe face au leader de la poule Geispolsheim dans deux semaines … la semaine de repos contribuera certainement à soigner les derniers bobos et à rebooster l’ensemble : tous pour un, un pour tous … semble devenir la maxime du vestiaire jaune et noir !
 
Equipe seconde : une grosse copie à Marckolsheim
L’équipe seconde avait une grosse échéance devant elle en se rendant à Marckolsheim pour évoluer sur le synthétique. Mission accomplie car l’équipe, exemplaire dans son comportement sportif et dans l’esprit sportif, a empoché les trois points de la victoire et on va voir que le bénéfice est particulièrement lucratif !
Pourtant rien ne se présentait positivement car déjà le coach Yvan Helf manquait à l’appel (tout comme son fils Kevin, les deux étant du côté de Munich …), mais il y avait aussi les deux suspendus Flo Loos et Jo Stephan qui purgeaient leur ultime match de suspension. Entretemps, le onze fanion a fait des emplettes en embarquant Gautier Schnell pour la rencontre face à Hindisheim, mais la monnaie de la pièce était la présence de Basile Jacquel et de Alexandre Espirito Santo dans le groupe, pas neutre … on le verra aussi ! Manquaient aussi à l’appel, Igor Klein le capitaine de l’équipe, Julien Lecouillard (qui n’a pas arrêté de fêter son anniversaire …. Glou, glou, glou …), et enfin Stéphane Nass dont la cheville était tricolore ! Bref, avec 7 absents du dernier succès à Bischoffsheim on savait qu’on était sur le fil du rasoir !
Mais finalement ce dernier n’a pas trop coupé, la faute à une équipe visiteuse solidement ancrée défensivement autour de l’innovant mais performant duo Julien Ott – Matthieu Vogt, avec sur les côtés Vincent Burg, le vétéran et Ali Demir, le marathonien, et cette défense là n’a laissée que des miettes à l’attaque locale, Olivier Nourry faisant le reste. Après coup de chapeau aussi à un milieu de terrain orchestré par Yann Winum, excellent récupérateur, Aurélien Burny omniprésent dans les duels, Xavier Boesch qui avait de gros soucis de douleurs dorsales mais a fait plus de 80 minutes d’excellente facture. L’image forte aussi de ce groupe du samedi soir était la prestation de Quentin Hallot et de Gregory Wetterer, le premier blessé a joué le jeu jusqu’au plus profond de sa douleur, le second a fait une rentrée remarquée et collectivement de gros calibre ! et enfin il y a les deux buteurs, qui étaient la valeur ajoutée de l’ensemble : Basile Jacquel et Alexandre Espirito Santo, avec deux buts racés et les deux avaient même de la place pour en marquer bien plus (car finalement le score est minimaliste par rapport à la mainmise visiteuse sur la rencontre) !
Bravo en tout cas à l’équipe, qui rejoint les talons des dauphins du leader qui les devance de deux longueurs, mais le groupe de Yvan Helf a deux matches en retard par rapport à Duppigheim et à Stotzheim. La certitude de ce dimanche, la rencontre, l’ultime du 11 décembre face à Duppigheim au complexe sportif du Hinterwald vaudra le déplacement, un vrai match au sommet !
 
Vétérans : bye, bye 2016 … avec quelques regrets vendredi dernier
Pour un peu cela aurait pû valoir l’étiquette de match au sommet si les visiteurs de Marco Louis avaient rempli les formalités précédentes (à savoir jouer et remporter les matches à Mussig et face à Rossfeld). Sauf que, dans la rencontre de vendredi dernier, l’équipe autour de Cédric Heuer et de Clément Goerger est totalement passée à côté du sujet. Il faut dire qu’elle avait du lourd face à elle, et dans les rangs locaux, hormis Hervé Heinrich et Hervé Hohenleitner, il ne manquait pas grand monde, visiblement
Les anciens de l’ASS et du FCK ont été à la hauteur de la tâche … locale et c’est bien dommage ! Manu Hohl a été bon dans son couloir, Luis Soares l’était dans le second couloir défensif. David Schall a fermé le chemin d’accès au but local et sur le front de l’attaque, Thierry Maeder, le vrai mentor de l’équipe rhénane a marqué son doublé pour assurer le succès du FCR !
Dommage, car cette demi saison aller est positive pour le groupe de Marco qui essaiera en Mars 2017 de s’adjuger le gain des deux matches en retard pour remonter au classement. La dernière rencontre officielle se jouera le vendredi 16 Décembre, mais là c’est du foot indoor, lors du repas de Noêl de l’équipe … il y a un temps pour tout, y compris pour les troisième mi-temps !
 
Futsal … calme plat dans le club
Quand vient la période hivernale et des thermométres qui passent sous les 0°, revient en force la pratique en salle …
Pas de futsal cette saison par contre pour l’AS Sermersheim, et nous sommes persuadés tous qu’il y a plus important à faire en période hivernale ! Donc pas de Coupe Nationale (ou l’équipe était engagée depuis l’origine de la compétition), pas de Coupe d’Alsace Futsal non plus. Le coach Arnaud Willmann privilégie une préparation pertinente sur les terrains et va amalgamer du city, de la préparation physique avec une surprise probablement, des matches sur synthé, et … accessoirement en fonction des conditions météo du futsal dans le CSI de Kogenheim pour pallier l’impraticabilité éventuelle des terrains verts
 
Un hamburger totalement délicieux et fun !
Quand la victoire va, l'appétit va bien aussi ! C'est ce qu'a expérimenté le onze fanion après sa victoire face à Hindisheim et il faut dire que pour une première, l'équipe a promis d'y retourner. En effet, autour du dirigeant Quentin Hallot, le groupe fanion, Tommy Pavic à la tête, a décidé de se retrouver au resto "Fun Burger" à Benfeld, pour y déguster de succulents burger ... à toutes les sauces ! Maintenant si c'est la recette magique de l'équipe pour augmenter son capital points pour les matches à venir, on est prêt à y retourner tous les dimanches !
 
Coup d’envoi à Geispolsheim fixé à 15 heures
Joueurs, dirigeants, supporters et sympathisants du onze fanion régler vos montres le 11 décembre prochain. En effet, lors du dernier déplacement de 2016 à Geispolsheim, la rencontre entre les deux clubs aura lieu à 15 heures et non pas à 14h30 comme le veut la tradition hivernale !
 
Avis aux retardataires : paiement des cotisations !
Plusieurs joueurs ont encore leur cotisation à payer. Ils seront destinataire d’un SMS dans la semaine les invitant à payer la cotisation avant le 11 Décembre prochain. Par contre, la facilité de paiement qui a été accordée ne pourra plus l’être après cette date et le club prendra quelques décisions sportives en conséquence
 
 
Les TOP du week-end
Incontestablement les brillantes performances des séniors 1 et 2 avec dans les deux cas des équipes solidaires dans l’effort et dans la joie du vestiaire !
 
Les FLOP du week-end
Un seul, ce carton jaune donné à Xavier Boesch qui était entrain de se repositionner et sur lequel le joueur de Marckolsheim a tiré … un peu de jugeotte quand même les arbitres, surtout lorsque derrière on ne prend pas les responsabilités d’expulser un joueur local coupable d’une faute en tant que dernier défenseur ! Mais ce match était fair-play côté joueur et c’est l’essentiel …
 
 
Prochain calendrier : Week-end du 4 Décembre
ASS 3 - Boofzheim                             10h00
 
 

 

 

 

Tous droits réservés © AS Sermersheim - Mentions légales - Réalisation magried.com