Accueil > News

La 2 se rebiffe, la 1 se repose ...

 

La 2 se rebiffe, la 1 se repose ...

L’équipe fanion au repos, avant une petite semaine anglaise …

Les joueurs de Damien Schnell sont donc restés au repos ce dimanche et accusent du coup deux rencontres en retard ! Le premier rattrapage se fera ce mercredi soir, une rencontre sur laquelle nous reviendrons demain … mais l’objectif des joueurs est clair : démarrer la récolte de points ! Quelques joueurs ont donc pû se soigner (Luc Obrecht), alors que d’autres ont prêtés main forte à l’équipe seconde (Florian Frick et Coco Goettelmann). Mais le grand challenge sera pour ce mercredi soir face au leader Erstein 2 !
 
ASS 2 – EPFIG 2                                         4 – 3, une sacrée remontada !
L’équipe seconde en a fait baver à son coach Vincent Burg ce samedi soir, un coach qui est passé par tous les états avec au final l’explosion de joie grâce à une victoire arrachée sur le fil. Séquence rétro pour cette rencontre …
Dès le coup d’envoi, les visiteurs s’emparent du ballon et font bien circuler, de sorte que les locaux ont bien du mal à prendre en main le jeu et lorsque après 11 minutes de jeu, le latéral visiteur Saracci centre et trompe la défense visiteuse c’est Koca qui est à la réception du cuir et ouvre la marque imparablement. D’ailleurs, l’attaquant visiteur en fera voir de toutes les couleurs à la défense locale et à la 18ème minute, au bord du hors-jeu, il prendra la défense de vitesse pour marquer imparablement. Côté local, Hallot sort (sur blessure) et Damien Schnell rentre et il ne mettra pas trop de temps à trouver l’ouverture car à la 28ème minute il réduira l’écart. Quelques minutes plus tard, une faute sur Goettelmann est sanctionnée d’un pénalty que Frick envoie dans les nuages, décidément, les locaux ont un mal fou avec ce style d’exercice … Bref, ces locaux là vont se faire taper à la 39ème minute, lorsque Koca signera de fort belle manière son triplé !
Au retour des vestiaires, les locaux augmentent sensiblement le rythme et les visiteurs n’ont plus voix au chapitre. Si la première occasion est encore visiteuse par Cali dont la frappe est contrée, ce seront les locaux qui par Goettelmann, superbement lancé dans l’axe par Kretz qui réduiront la marque. Les locaux poussent le bloc visiteur au plus bas, et même réduits à 10 ils dominent les débats. Lorsqu’ils se retrouvent à 11 c’est le puni qui se fera justice sportivement, Willmann égalisera en force suite à un corner mal renvoyé par la défense visiteuse. Le chrono affiche à ce moment-là les dix dernières minutes de jeu, et les locaux veulent la gagne. Kretz est rayonnant en milieu de terrain, à ses côtés le capitaine Schoenn fait un énorme travail de sape, et Willmann met l’ingrédient qu’il faut ! Une attaque visiteuse avortée, une contre-attaque locale, la balle de J. Burg en profondeur pour Goettelmann qui lobe le goal visiteur Sakka venu à sa rencontre et c’est le 4 – 3 dans l’euphorie que l’on devine. Une dernière balle trop longue pour Koca, le match est définitivement plié !
Arbitre : Maher Ben Aziza
 
Les vétérans, trop justes physiquement … St Pierre Bois empoche la victoire (2 – 7)
Les vétérans étaient pourtant bien armés côté effectif ce vendredi avec un groupe de 14 joueurs, et cette équipe a largement fait jeu égal avec les saint gillois en début de rencontre. D’ailleurs à la 15ème minute, Scheer sur une frappe superbe de précision ouvre la marque des 25 mètres. Malheureusement, les visiteurs reviennent bien vite à hauteur des locaux, et Brunstein ainsi que Adrian, sur coup franc donnent l’avantage à leurs couleurs. C’est encore Brunstein qui est buteur sur corner avant que Pascual n’augmente la marque. Les locaux vont réduire le score par Martin sur une belle frappe croisée, mais les visiteurs vont s’envoler en fin de match et marquent trois buts dans les dix dernières minutes ! La messe était dite … depuis quelques minutes déjà !
 
La journée de championnat :
 
Les résultats en District 1 :
Kintzheim – Obernai 2                                  2 – 2   
Erstein 2 – Rhinau                                         4 – 2   
Racing HW 96 2 – Horbourg Wihr               1 – 2   
Scherwiller – Portugais Sélestat                    1 – 2   
Guémar – Sundhoffen 2                                4 – 3   
 
Un leader un peu surprise qui chasse le leader précédent de son siège : les sucriers d’Erstein prennent donc le meilleur sur Rhinau, des sucriers qui étaient annoncés en dérive mais qui prouvent très nettement le contraire ! Guémar revient en force, et après sa défaite à Rhinau se remet dans le bon sillon et enfonce la réserve sundhoffienne, et du coup revient aux avant postes. Le derby du Centre Alsace appartient à l’équipe des Portugais Sélestat qui l’emporte à Scherwiller dans une rencontre très indécise, Amaury Maeder suit les traces de son jeune frère et devient l’un des buteurs lusitaniens … Kinztheim reste lui aussi scotché aux avants postes mais doit partager la mise avec les obernois de Vogt. Horboug Wihr se rebiffe et prend le meilleur sur le terrain des racingmens du RHW 96, les locaux étaient les tombeurs d’une ASS qui est restée au repos forcé suite au marché aux puces organisé par les SR Kaysersberg
Retrouvez les compte-rendu de toutes ces rencontres en annexe
 
Les résultats en District 6 :
Hindisheim – Scherwiller                             0 – 2   
Rhinau – Stotzheim                                       5 – 1   
Sermersheim – Epfig                                     4 – 3   
St Pierre Bois – Bischoffsheim 3                  4 – 1   
Niedernai – Zellwiller                                   0 – 1
Heiligenstein – Krautergersheim                  0 – 1               
 
Le patron de cette poule reste toujours le FC Krautergersheim qui s’est imposé à Heiligenstein, mais plus difficilement que lors des deux premières rencontres, malgré tout, le carton visiteur reste plein ! Les locaux ferment le ban du classement, en même temps que Niedernai, qui a dû reconnaitre la supériorité (toute relative) de Zellwiller, mais aussi de Hindisheim qui s’incline face aux verts de Scherwiller qui eux, sont juste derrière le leader et à ses basques ! L’USS n’est pas seule aux trousses du leader, car Zellwiller tire profit de sa victoire, mais Rhinau aussi montre ses crocs et a éteint l’étoile … sportive de Stotzheim en s’imposant sans coup férir ! Sermersheim empoche un premier succès aux dépends d’une équipe de Epfig qu’elle rejoint certes, mais qui risque fort de jouer un rôle d’outsider dans la poule !
 

 

Les compte rendu des rencontres

Télécharger le PDF

 

 

Tous droits réservés © AS Sermersheim - Mentions légales - Réalisation magried.com