Accueil > News

Des séniors bousculés violemment !!! ...

 

Des séniors bousculés violemment !!! ...

Sébastien Lowyck s'est démené en vain ...

 

BERGBIETEN – ASS 1 :                 6 – 2,  la défense mais pas que … !
On savait que du côté de Bergbieten il sera compliqué de s’imposer ! On savait que l’on aurait droit sur place à un style de football bien particulier ! On pensait que le terrain local serait difficilement praticable à la sortie d’une période hivernale qui a rendu mauvais d’ailleurs un certain nombre de terrains … et on savait aussi que les locaux avaient une revanche à prendre de leur défaite du match aller … OUI, tout cela on le savait, et on n’a rien fait malheureusement pour inverser le cours des choses, et le cours d’une rencontre ou l’attaque locale a certes été très réaliste, mais elle a aussi bénéficiée de la mansuétude visiteuse et de quelques grosses boulettes individuelles pour s’en donner à cœur joie ! Les visiteurs sont rentrés tête très basse dans les vestiaires et n’ont pas trainés les pieds, un signe …
On n’était d’ailleurs pas encore depuis 30 secondes sur le terrain que la première offensive locale avec un long centre de Roth semait la frayeur dans la défense, et fort heureusement que Jeffrey Antoni se trouait ! Fort heureusement que Damien Schnell avait du répondant mais le retour en catastophe de Herrmann permettait d’enlever le cuir … 7ème minute de jeu, les visiteurs jouent à « tête – ballon » au milieu du terrain, les locaux eux se saisissent du ballon et lancent Jeffrey Antoni en profondeur, le buteur local s’occupe du reste, il évite la sortie de Alexis Zuber et ouvre imparablement la marque (1-0). Dans la foulée quand même, les visiteurs réagissent et sur une frappe de Ben Spielmann, Damien Schnell a la force de reprendre le ballon couché au sol et de tromper Krumhorn (1-1). Alors que ce but aurait dû libérer les visiteurs, une énorme bourde de la défense va profiter à Jeffrey Antoni qui prolonge vers Roth qui catapulte le ballon au fond des filets. Le premier cadeau est parfait, le second le sera au quart d’heure de jeu ou Ervin Halilovic, libre comme l’air depuis le coup d’envoi, s’en va seul crucifier le goal Alexis Zuber, sorti un peu loin de sa cage, mais avait-il d’autre choix ? Les locaux se calmaient et à la 26ème minute et Ben Spielmann va trouver le poteau sur sa frappe enveloppée, alors que dans la foulée son tir sera repoussé par le gardien Krumhorn
On attendait la réaction visiteuse en seconde période, mais on assistait tout d’abord a une nouvelle occasion locale par E. Halilovic dont la frappe passe au dessus du cadre. A la 50ème,  Tommy Pavic sonne la charge et sa reprise est détournée, tout comme le coup franc de Damien Schnell à la 55ème minute, repris par Ben Spielmann qui se blesse sur l’action et quitte ses partenaires. Incroyable raté visiteur à la 68ème minute lorsque Thiebaut Risch envoie le cuir dans les nuages, alors qu’il était seul face au but vide … A la 75ème minute, l’arbitre accorde un pénalty, disons le généreux, aux visiteurs et Luc Obrecht le transforme imparablement. En revenant à 3-2, les visiteurs s’étaient remis dans le match, pardon presque … Car comme à leur accoutumée maintenant, ils vont faire des cadeaux aux adversaires et sur une balle en profondeur, Alexis Zuber fauche Roth qui hérite d’un pénalty que transforme Simon (4-2) … on avait exactement tenu 2 minutes entre les deux buts ! La fin de la rencontre allait être une narration du football côté visiteur, avec un pénalty très généreux pour les locaux sur un tacle de Jérome Heitzmann et que transforme Jost (5-2) alors que le but dans les arrêts de jeu signé Aliev (90ème + 3) est à l’image du match avec cette incroyable faute de main de Alexis Zuber qui avait écarté juste avant une occasion de Aliev …
Le rouge est mis à présent, il faut se retrousser les manches et aller au charbon, ce sera la seule facon de s’en sortir … !
La fiche technique :
SERMERSHEIM : Alexis Zuber – Amaury Maeder - Julien Meyer – Jérome Heitzmann - Nicolas Christophe – Thiebaut Risch – Luc Obrecht - Sébastien Lowyck –  Damien Schnell – Jordane Maeder – Benjamin Spielmann - Arnaud Haas – Tommy Pavic – Victor Schnell
BERGBIETEN : Krumhorn – Emir Halilovic – Jost – Herrmann – Simon – Loic Antoni – Ervin Halilovic -  Heckmann – Jeffrey Antoni – Roth – Aliev – Zec – Kadmiri - Potier
Arbitre : Stanislas Rueff (Ribeauvillé) assisté de Mourad Sbai (Strasbourg) et Sylvain Schmitt (Duttlenheim)
Observateur : Patrick Besson
 
ASS 2 – NIEDERNAI 2 :                 2 – 3,   une défaite quelque peu cruelle …
Bien mauvaise entame de match des locaux qui se font piéger dans la 5ème minute, alors que la défense croyait à un hors jeu de position visiteur et qui laisse filer l’avant centre qui seul face à Dany Rieb va ouvrir la marque ! Mais au quart d’heure de jeu, un service de Stéphane Nass à Loic Rebert, permet à se dernier de rentrer dans les dix huit métres et de bénéficier d’une faute, il se charge de transformer le pénalty (1-1). Les visiteurs sont venus pour décrocher quelque chose, et leur engagement et sans faille et à la limite du permissible et à la 41ème minute, sur une action fort discutable, les visiteurs reprennent l’avantage à la marque
Durant la pause, le coach Damien Estner recadre son groupe et reprend les consignes d’avant match ! La reprise de la seconde période est toujours pénible pour les locaux qui pourtant dominent clairement leur sujet et avec un peu plus de chuchotte et quelques coups joués plus efficacement, les locaux auraient largement pû prendre l’avantage ! A la 70ème une superbe action permet à Nico Sengler de rentrer dans la surface et d’éviter la sortie du goal visiteur pour … malheureusement mettre la balle à côté du but ! Les visiteurs vont se créer leur unique occasion de but de la seconde période à la 80ème minute, et la frappe est détournée malencontreusement pour prendre à contre-pied Dany Rieb. Avec deux buts d’avance, les visiteurs gérent, même réduits à 10, mais dans les arrêts de jeu Loic Rebert doublera sa mise et réduit une novuelle fois le score alors qu’à l’ultime seconde un corner est raté de fort peu par Gérald Boul !
Arbitre : Abdullah Guler
 
SUNDHOUSE 3 – ASS 3 :               1 – 3,   retour au succès …
On respire à nouveau dans les rangs réservistes et ce succès acquis sur le terrain de Sundhouse doit permettre de remettre les pieds à l’étrier ! Et pourtant c’était loin d’être gagné car il a fallu faire contre mauvaise fortune bon cœur et trouver des artifices pour monter une équipe compétitive après pas mal de forfaits de joueurs. Mais le début du match est brouillon et surtout, alors que l’on connait surtout les « papinades », on a assisté à une véritable « pasquinette » ! La passe en retrait du libéro Yves Kastner ne devait pas représenter de danger pour le goal Pasci, mais … une taupe venue là au mauvais moment a fait faire un rebond au ballon qui termine sa course au fond des filets (sacrée taupe va …) ! Loin de se décourager, les visiteurs se remettent dans le sens de la marche et c’est Grégory Wetterer qui va encore sauver la mise (avec son 12ème but en autant de matches) alors que quelques minutes plus tard il avait de quoi alourdir son compteur buts, mais après les taupes, le soleil a joué un mauvais tours aux visiteurs. Juste avant la pause, l’ancien joueur expérimenté Ida, alias Christian Furst, a remis de l’ordre au tableau d’affichage et donne l’avantage aux visiteurs. En seconde période, ces derniers construisent tranquillement leur succès et c’est un but de Quentin Hallot (le numéro 9 de mémoire) qui permet de consolider le succès d’une équipe qui a fait contre mauvaise … taupe, bon cœur !!!
 
ERSTEIN – Vétérans :                     3 – 0,   le sommet aux sucriers … pfff !
Pour cette quatrième confrontation directe entre les deux équipes cette saison, les sucriers ont rétabli la parité et empoché un succès important qui les met seul dans le fauteuil de leader. Les visiteurs au grand complet n’avaient d’autres choix que de reconnaitre la supériorité de Erstein également au grand complet. Le but gag (mais sur le synthé de Erstein, il n’y a pas de taupe …) est celui de Yves Kastner qui en souhaitant relancer par le goal offre un caviar à son beauf Christian Répis … mais la messe était déjà dite par ailleurs … A présent, pour rester en vie dans la tête du classement il faut l’emporter face à la FAIG … ! Mais les sucriers semblent bel et bien parti pour le titre !
Arbitre : Abdelaziz El Fanni

 

 

 

Tous droits réservés © AS Sermersheim - Mentions légales - Réalisation magried.com