Accueil > News

Les compte-rendus des matches de la poule (16/03/2014)

 

Les compte-rendus des matches de la poule (16/03/2014)

Jalloh et Holtzheim ont pris le dessus de Hoenheim ... la tâche des locaux se complexifie ce dimanche face aux joueurs de Halet !

 

Sermersheim perd le contact
Bergbieten 6
Sermersheim 2
Mi-temps : 3-1.
Arbitre : M. Rueff, assisté de MM. Sbai et Schmitt.
Les buts : Antoni (7e ’), Roth (11e ’), Halilovic (17e ’), Simon (76e ’sur pen.), Aliev (90e ’) pour Bergbieten ; Schnell (9e ’), Obrecht (74e ’sur pen.) pour Sermersheim
 
D’entrée de jeu, les deux équipes jouent l’attaque à fond. Et après une première occasion manquée, Antoni ouvre le score pour les locaux après être parti à la limite du hors-jeu. Une joie de courte durée car, après la remise en jeu, Schnell égalise de suite en ratissant une balle qui traînait dans la surface (9e ’).
Bergbieten réoriente le jeu vers l’attaque et Roth (11e ’) redonne l’avantage aux siens : il était à l’affût d’un ballon mal renvoyé, sur un coup franc, par la défense adverse. C’est ensuite dès la 17e ’qu’Halilovic pousse à nouveau la balle au fond des filets de Sermersheim après une belle combinaison avec Antoni et Roth.
Quatre buts en à peine un quart d’heure de jeu, c’est dire que les attaquants étaient à la fête !
Les visiteurs ne baissaient pas les bras, mais leurs tentatives furent détournées par le poteau (22e ’) puis le gardien local Krumhorn (29e ’). Bergbieten aurait encore pu aggraver la marque juste avant la pause (35e ’), par Roth qui reprenait un centre d’Antoni juste à côté.
À la reprise, ce sont les locaux qui se mettent vite en évidence, mais Halilovic perd son face-à-face avec le gardien Zuber (49e ’).
Ensuite, ce sera le quart d’heure des visiteurs, tout d’abord par Pavic (frappe trop molle à la 50e ’), sur un coup franc frappé par Schnell et détourné en corner par Krumhorn (54e ’) et enfin pour la ligne d’attaque de Sermersheim qui rate une belle occasion en tirant à côté du but pratiquement vide (66e ’) !
Un penalty généreux est accordé aux visiteurs, et Obrecht ne se fait pas prier pour le transformer : 3-2. Le match était relancé, mais pas pour longtemps car dès l’action suivante, Antoni obtenait à son tour la sanction suprême. Simon convertit ce nouveau penalty en avantage plus conséquent pour les locaux : 4-2.
À partir de là, la victoire finale se dessinait pour Bergbieten qui rajoutait encore deux buts par Halilovic (84e ’) sur un nouveau penalty après une faute sur Aliev. Ce dernier clôtura la marque à 6-2, juste avant les arrêts de jeu par une frappe sous la transversale (90e ’)
 
Opération neutralisation
Rossfeld 2
Molsheim 2
Mi-temps : 1-0.
Arbitre : M. Roberto (Furdenheim), assisté de MM. Bouazza (Barr) et Matty (Meistratzheim).
Les buts : Louis (36e ’, 70e ’) pour Rossfeld ; Walter (50e ’), Zehnacker (85e ’) pour Molsheim.
FC ROSSFELD : Hohenleitner, Kretz, A. Schnell, Lohmuller, R. Schmitt, L. Holtz, Kolb, A. Holtz, Louis, G. Schmitt, Wiedemann (K. Schnell, Ott, Fischer)
SPORTIVE MOLSHEIM : Ohrel, Werlé, Divin, Blet, Forner, Calligaro, Wilm, Dillenseger, Zehnacker, Huck, Walter (Weber, Vanlerberghe)
 
Les dauphins de Mars Bischheim se sont neutralisés après un match âpre et engagé.
Si la première action chaude est pour les Rossfeldois, lorsque la tête de Lohmuller rate de peu le cadre (8e ’), l’essentiel du match se déroule au milieu du terrain. Les deux équipes semblent avoir peur de se livrer. Il faut ensuite attendre la demi-heure de jeu pour voir Lionel Holtz inquiéter le gardien visiteur Ohrel.
Les Rossfeldois prennent doucement la direction des opérations et Louis parvient à tromper la vigilance du portier visiteur à la 36e ’. Kolb a même l’occasion de doubler la mise avant la pause mais un défenseur molsheimien dégage son camp en catastrophe (45e ’).
Dès la reprise les visiteurs vont profiter d’une balle cafouillée par les locaux pour égaliser par Walter (1-1, 50e ’). Si la bande à Fancello garde la maîtrise du jeu, Hohenleitner gagne son duel face à Zehnacker (55e ’). Les Rossfeldois laissent passer l’orage et vont reprendre l’initiative : Wiedemann échoue sur Ohrel, qui s’envole pour sortir la balle qui prenait la direction de la lucarne (65e ’).
À peine cinq minutes plus tard, Alexis Holtz décoche un tir puissant des 25 mètres que le gardien repousse dans les pieds de Louis, qui peut redonner l’avantage à Rossfeld. Les locaux reculent pour conserver la victoire mais, après un long centre Zehnacker surgit et égalise une seconde fois (85e ’). Wilm a même la balle du hold-up parfait mais il rate sa reprise (88e’).
La dernière occasion sera pour les locaux, avec un coup franc excentré de L. Holtz qui est dégagé en catastrophe par un arrière-visiteur. Finalement les deux équipes se quittent dos à dos et laissent le leader, vainqueur de Mutzig, prendre quelques longueurs d’avance.
 
Inséparables
Innenheim 3
Portugais Sélestat 3
Mi-temps : 2-2.
Arbitre : M. Cervantes, assisté de MM. Weiss et Ikapi.
Les buts : Patoux (5e ’, 31e ’). A. Heintz (54e ’) pour Innenheim ; Ly (9e ’), Ekomo (28e ’, 64e ’) pour les Portugais de Sélestat
 
L’US Innenheim avait tout à craindre de ces Lusitaniens qui avaient une revanche à prendre du 0-1 concédé au Grubfeld début septembre. Les débats sont engagés, mais ce sont les locaux de Dominique Schmitt qui trouvent une première ouverture, avec Patoux à la conclusion dès la 5e ’. La réponse ne tarde pas, à peine quatre minutes, et elle est signée Ekomo.
Ce même joueur donne l’avantage aux Portugais juste avant la demi-heure. Tout aussi rapidement, Patoux rétablit l’équilibre qui sera maintenu lors du retour aux vestiaires.
En seconde période, Aurélien Heintz donne une option de victoire à Innenheim, mais les Portugais avaient encore des ressources avec Fernand Ekomo comme fer de lance : 3-3 à la 64e ’. Les deux équipes se séparent dos à dos et restent étroitement liées au classement.
 
Holtzheim renoue avec la victoire
HOLTZHEIM 2
HŒNHEIM 0
Mi-temps : 0-0. Arbitres : M. Icel, assisté par MM. Momphile et Croquet.
Les buts : Remelius (74e ), Ouslama (90e +2) pour Holtzheim
 
Holtzheim a renoué avec la victoire en battant son hôte du jour, Hœnheim. Sur une pelouse médiocre où la pratique du beau football relevait de l’impossible, les deux formations se sont neutralisées en première période. Le coaching lors de la seconde mi-temps a porté ses fruits du côté local. En effet, les rentrées successives de Jalloh, Ouslama et Pektas ont apporté du poids à l’attaque de Holtzheim. Les locaux dominent enfin mais devront patienter jusqu’à la 74e , et l’ouverture du score sur coup franc de Remelius, qui a dédié ce but à son dirigeant, Paulus, qui fêtait son anniversaire. Ouslama, peu avant le coup de sifflet final (90e +2), ajoute un second but et assure ainsi la victoire finale des Holtzheimois
 
 
Le Mars prend le large
Mars Bichheim 3
Mutzig 0
Mi-temps : 2-0. Arbitres : M. Strub, assisté par MM. Hauck et Holender.
Les buts : Arnould (18e , 75e ), Campos (23e ) pour Bischheim.
MARS BISCHHEIM : Bon, Schwemmer, Diemer, Ouweossah, Chaouki, Arnould, L. Settou, Campos, Wendling, Ouzouggate, S. Settou (Bezzari, Kodad, El-Bouazazi).
MUTZIG : Schoenenberger, Royal, Morgenthaler, Huber, Bollez, Wigishoff, Heitz, Dupont, Adriano, Spinella (Brabaht, Flecksteilly, Lebrun)
 
Remontés à bloc après leur élimination en Coupe d’Alsace contre Haguenau, les Bischheimois font désormais du championnat leur priorité. Dès la 18e , ils sont immédiatement mis sur de bons rails par L. Settou. Après une action initiée coté droit, sa déviation dans la surface trouve Arnould, dont le plat du pied ne laisse aucune chance à Schoenenberger.
L’ouverture du score semble donner des ailes aux “Marsiens”, qui gratifient le public du Parc des Sports de nombreux gestes techniques. À la 23e , L. Settou se met en position de tir dans l’axe, sa frappe tendue est renvoyée par le poteau directement dans les pieds de Campos, qui efface le gardien avant de glisser le ballon entre les défenseurs (23e ). Le Mars fait le break.
Cette avance a failli ne pas durer bien longtemps. Sur l’action suivante, Wigishoff s’échappe coté gauche et centre pour ses deux attaquants, complètement seuls au point de penalty. Heureusement pour le Mars, Bon est à l’affût et coupe la trajectoire de la balle.
Dominés mais pas abattus, les joueurs de Mutzig parviennent à se procurer des occasions, des efforts qui auraient pu être récompensés juste avant la mi-temps. Grâce à une magnifique passe en profondeur de Heitz, J. Shoenenberger élimine le gardien mais tergiverse trop, sa frappe est renvoyée en corner par la défense marsienne.
Le pointu d’Arnould
Au retour des vestiaires, les débats s’équilibrent. Les joueurs de Mutzig posent le pied sur la balle et semblent être revenus avec de meilleures intentions. Une tendance qui s’est presque confirmée à la 53e. Adriano lance Dupont dans le dos de la défense, sa frappe écrasée se transforme en un centre parfait pour Adriano, qui rate l’immanquable en envoyant le ballon sur la barre transversale.
Conscient du danger adverse, Ouzouggate rassure ses coéquipiers grâce à son aisance technique au milieu de terrain. Autour de lui, les passes manquées se multiplient, aucune des deux équipes n’arrive à se projeter dans la surface adverse. Les occasions se font rares. À 15 minutes du coup de sifflet final, les locaux décident de tuer le match. Campos récupère le ballon dans la surface, élimine un joueur et centre en retrait pour Arnould, qui ajuste Schoenenberger d’un pointu maîtrisé (75e ). Sonnés par ce nouveau but, les joueurs de Mutzig baissent les bras, ils ne parviendront pas à réduire la marque.

 

 

 

Tous droits réservés © AS Sermersheim - Mentions légales - Réalisation magried.com