Accueil > News

Journée 4 : la bonne affaire ... sermersheimoise !

 

Journée 4 : la bonne affaire ... sermersheimoise !

Journée 4 : la bonne affaire ... sermersheimoise !

Journée 4 : la bonne affaire ... sermersheimoise !

Journée 4 : la bonne affaire ... sermersheimoise !

Boesch opportuniste ou … Un jeu au milieu de terrain ou … Première pour Sermersheim
ST-PIERRE-BOIS 0 SERMERSHEIM 1 Mi-temps : 0-0. Arbitre: M. Ajaouin. Q But : Boesch (63e )
Pour l’équipe de l’Entente, les dimanches se suivent et se ressemblent. C’est ainsi qu’après avoir été totalement à côté de leur sujet dimanche dernier à Eschau en Coupe d’Alsace, les gars de la vallée se sont inclinés sur le plus petit des scores face à Sermersheim après une rencontre totalement à leur portée. Peu d’occasions de part et d’autre En première période, le jeu s’est cantonné au milieu du terrain, les deux formations ne se créant que l’une ou l’autre occasion. Sans vraiment se donner de vé- ritable possibilités de conclure, les deux équipes sont retournées aux vestiaires sur un score vierge. Dès la reprise, le scénario reste le même durant un bon quart d’heure avec deux équipes qui se neutralisant au centre du terrain. Ce n’est qu’à la 63e , sur la première faute d’inattention de la défense locale, que X. Boesch ouvre le score d’un tir croisé de la gauche qui prend à contrepied le gardien local L. Herrmann. Cette ouverture de la marque dynamise les St. Gillois qui partent à l’assaut de la cage adverse mais ne parviennent à aucun moment à se créer de véritables occasions. Ils ne tentent jamais de tirer au but adverse alors qu’ils sont en position de le faire Ce manque d’efficacité les empêche d’égaliser (et encore moins de s’imposer) leur faisant enregistrer ainsi leur première défaite de la saison en championnat
 
Fegersheim aux commandes
FEGERSHEIM 2 ESCHAU 1 Mi-temps: 2-0. Arbitre: M. Baehl, assisté de Mme Bruder et M. Debande. Buts: Charron (19e ), Azaizia (36e ) pour Fegersheim ; Mwela Mutombo (63e ) pour Eschau. Avertissements: Bozkurt, Azaizia à Fegersheim; Zimmermann à Eschau. Expulsions: Azaizia à Fegersheim
Derby sur la pelouse de Fegersheim hier après-midi entre deux voisins qui se connaissent bien. Le match débute sur un faux rythme où on sent deux équipes qui n’ont pas envie de commettre la moindre erreur. Menés par Braun et Mwela Mutombo, les Escoviens vont se montrer les premiers dangereux mais butent sur le bloc défensif local. Charron fait mouche Peu à peu, les « Rouges » vont reprendre la maîtrise du ballon pour ouvrir le score : Grimaldi, lance parfaitement Charron qui va tromper Schwartz en face-à-face (19e ). Goerig et ses hommes imposent alors leur rythme et vont tenter de faire le break avant la pause. Ce qu’ils réussissent à faire après la demi-heure de jeu quand Azaizia joue le une-deux avec Charron avant de finir d’une frappe croisée qui trompe le portier visiteur (36e ). Schmitt va alors changer le schéma tactique de son équipe. Celui-ci devient plus offensif, va permettre aux « Noirs et Blancs » de mettre en danger la défense fegersheimoise. Les Escoviens poussent pour réduire la marque et sont ré- compensés à l’heure de jeu : sur un corner de Braun, Mwela Mutombo place une tête qui lobe Wolff-Kieffer (63e ). Les coéquipiers de SchmittGully se sentent pousser des ailes et mettent alors à mal les locaux qui reculent doucement. Eschau a les occasions pour égaliser mais quand Braun s’écroule dans la surface adverse, l’arbitre ne se manifeste pas. Supériorité numérique En fin de match, Azaizia se verra exclure mais même en supé- riorité numérique, les visiteurs ne trouveront pas l’issue. Mis en difficulté en seconde période alors qu’on les pensait un brin supérieur en première, les joueurs de Lung s’imposent dans ce derby pour se hisser dans le haut du tableau. Ne déméritant pas, les Escoviens ont manqué de réalisme pour ramener au moins le point du nul
 
«Geispo» dans le dur
GEISPOLSHEIM II 1 MONTAGNE VERTE 4 Mi-temps: 0-1. Arbitre: M. El Azhar Buts: Artz (57e sp) pour Geispolsheim II; Mahdi (24e , 49e , 84e ), Abdelaoui (45e+2) pour la Montagne Verte
Le début du match est tranquille mais on note beaucoup d’imprécisions techniques des deux côtés. Pour Geispolsheim, sur un corner, Ibanez repique dans l’axe, mais sa frappe passe au-dessus. A la 13e , sur un coup franc à 25 m, Ibanez décale Amann dont la frappe est contrée et finit sa course dans les mains du gardien strasbourgeois. Puis Kleinbeck tire un coup franc mais celui-ci ne donne rien (18e ). Mahdi ouvre le ban… A la 21e , la Montagne Verte obtient un coup franc intéressant. Raponya le repousse une première fois puis Abdelaoui place sa tête mais Modzinski sauve de justesse sur sa ligne. A la 22e , Amann rate une passe à 25m de son but. Abdelaoui, lancé en profondeur, tire au-dessus alors qu’il était seul. Sur une action offensive de « Geispo », Ibanez perd le ballon au milieu du terrain. Mahdi est lancé en profondeur et termine le travail en ajustant Raponya (0-1). Les locaux tentent de réagir. Kleinbeck fait parler sa vitesse, revient dans l’axe, mais sa frappe puissante finit dans le petit filet. A la 28e , l’attaquant des bleus, Artz est servi dos au but. Il se retourne, mais voit sa frappe frôler la lucarne alors que le gardien était battu. Dans la foulée, à la 30e , Kleinbeck, élimine son défenseur et offre un service magnifique à Artz, dont la reprise est sauvée miraculeusement par le gardien visiteur. La Montagne Verte se réveille avec un centre tir de Mahda et il faut une belle détente de Raponya pour éviter le 2e but (36e ). Alors qu’on se dirige vers la mitemps, dans les deux minutes d’arrêts de jeu, Mahda est lancé au milieu du terrain. Raponya sort à 30m de son but, mais il est facilement éliminé. Mahda tire au but, mais voit sa frappe déviée par Pflieger. Abdelaoui qui a bien suivi au second poteau, marque dans le but vide (0-2). Dès le début de la seconde période, on retrouve les mêmes approximations dans le jeu, et notamment du côté des locaux. A la 49e , Mabilla rate totalement sa passe. Le ballon est rapidement récupéré par un adversaire. Mahda s’infiltre dans le dos de la défense et ajuste Raponya dans l’angle fermé (0-3). Avec cette avance, la Montagne Verte peut gérer son match et bloque les timides offensives adverses par de nombreuses fautes sans que l’arbitre ne prenne les décisions qui s’imposent. A la 57e , Kleinbeck adresse un centre devant le but à Buhlmann, tout juste entré en jeu. Sa spontanéité surprend le défenseur qui le fauche dans la surface. Le penalty logique est transformé par Artz (1-3). On croit alors à une révolte des locaux, mais ni Amann (72e ), ni Artz (74e ), ne parviennent à tromper le gardien. … et le ferme Les Strasbourgeois procèdent par contre. A la 77e , Abdelaoui slalome dans la défense bleue pour se mettre en position à l’entrée de la surface, mais sa frappe est trop croisée. A la 84e , Mahda est lancé en profondeur. Sa position de hors-jeu n’est pas signalée par l’assistant. Il se présente seul face à Raponya et remporte une fois son duel (1-4). Les Strasbourgeois lancent un dernier contre face à une défense locale qui a mis ses dernières forces vers l’avant. Mahda est à la réception d’un centre en retrait à l’entrée de la surface, mais sa frappe précipitée passe largement au-dessus (89e )
 
Quel ennui ou … Des passes trop imprécises pour espérer l’emporter
BALDENHEIM 0 HINDISHEIM 0 Arbitre : M. Gedik
Avec la venue d’Hindisheim à Baldenheim, le changement d’horaire du coup d’envoi n’a été favorable à personne. En effet, le niveau de la rencontre ne mérite pas mieux que ce qu’indique le score. Les débats se concentrent essentiellement au milieu du terrain malgré la volonté d’aller vers l’avant. C’est notamment au niveau des passes que le bât blessait d’où l’absence notoire d’occasions. La pause est donc atteinte sur un score nul. Le niveau de jeu monte légèrement à la reprise mais reste toujours aussi ennuyeux pour les spectateurs. Il faut attendre la... 86e pour voir la première tentative locale sauvée brillamment par le gardien. Ce genre de match se termine souvent par une punition pour l’une des deux équipes, ce qui n’aurait pas reflété la rencontre. Alors que l’on joue la 95e dans le temps additionnel il faut un miracle de St-Martin pour gagner son face-à-face avec l’attaquant visiteurs
 
Trop peu d’occasions
EBERSHEIM 0 SÉLESTAT FC 0 Arbitre : M. Mathlouthi
La première mi-temps est complètement à l’avantage des hommes de James Akroum et il faudra un Baumert dans un grand jour pour que les sangliers bleus rentrent au vestiaire à la mi-temps sur un score nul et vierge. Baumert aura repoussé les cinq occasions sélestadiennes dont une double parade à la 28e minute. Du côté local, rien à se mettre sous là dents pour les supporters si ce n’est une frappe lointaine de Hauss. La seconde période est beaucoup plus équilibrée et Ebersheim concède moins d’occasions mais ne parvient pas non plus à s’en créer. Seul un exploit de Hauss aurait pu débloquer le score mais le gardien visiteur restait vigilant. La fin du match est sifflée sur ce score de 0-0. A noter le bon arbitrage du trio et le fair-play des deux équipes
 
Un score de tennis
SCHERWILLER 6 PORTUGAIS ELSAU 1 Mi-temps : 2-0. Arbitre : M. Roberto Les buts : Guisse Th (23e et 64e ), Fehlmann (33e ), El Farfachi (60e csc.), Ebel (68e ) et Guisse L. (70e ) pour Scherwiller ; Pinto (89e sp.) pour les Portugais Elsau
Victoire des vignerons un set à rien. Et pourtant, le début de la rencontre ne laisse pas présager cette issue. Les visiteurs bien mieux en place monopolisent le ballon mais sans réel danger pour Gigax, leurs tentatives terminant hors-cadre. Au milieu de la première mitemps les locaux exceptionnellement en blanc interceptent une mauvaise passe, Oberst hérite du ballon au coin des 16 mètres et dribble le gardien avant de centrer pour Guisse Th. qui pousse le ballon dans le but vide. Une nouvelle tentative de Guisse est détournée en corner et Fehlmannn le reprend victorieusement de la tête malgré un sauvetage désespéré d’un défenseur. Le jeu reste plaisant et les locaux s’offrent plusieurs contres. Frappe de Oberst de peu au-dessus, tentative d’Ebel sur une volée. Les locaux rentrent au vestiaire avec deux buts d’avance et malheureusement deux nouveaux blessés (Stephan et Oberst ayant quitté le terrain sur blessure). Après une nouvelle frappe non cadrée des visiteurs, El Farfachi détourne dans ses propres filets un centre de Rauscher. Un raz de marée blanc va définitivement noyer la défense adverse avec 3 buts en moins de 10 minutes. Rauscher déborde sur son aile et centre en retrait vers Guisse Th. puis ajuste le gardien d’une frappe à l’entrée de la surface. Un coup franc de Fehlmann au milieu de terrain pour Ebel qui reprend victorieusement d’une belle frappe croisée. Rauscher s’offre un nouveau débordement sur son aile et son centre en cloche prend toute la défense à contre-pied sauf Guisse L. qui accompagne le ballon dans le but vide de la tête. Les locaux vont gérer la fin de match et s’offrir encore l’une ou l’autre opportunités. L’honneur des visiteurs sera sauvé par Pinto qui transforme un penalty en fin de rencontre. Une victoire à savourer avec une grosse pensée pour l’infirmerie qui continue de se remplir
 
Conclusion :
À la recherche d’une première victoire depuis le début du championnat, le relégué tient enfin son match référence puisque Sermersheim est venu s’imposé sur la pelouse de Saint-Pierre-Bois déboulonné de son fauteuil de leader

 

 

 

 

 

Tous droits réservés © AS Sermersheim - Mentions légales - Réalisation magried.com