Accueil > News

La 1ère journée en détail

 

La 1ère journée en détail

Le Mars Bischheim se faufile à Holtzheim

La 1ère journée en détail

Reprise victorieuse pour Bergbieten

D’une belle maîtrise
BERGBIETEN 3 :
BISCHOFFSHEIM 1 :
Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Kurtz assisté de MM. Sarray et Will. Environ 80 spectateurs.
Les buts : Antoni (30e ), Heckmann (85e ) et Aliev (87e ) pour Bergbieten ; Moutinho (90e ) pour Bischoffsheim.
AS BERGBIETEN : Krumhorn, Schaeffer, Kasmi, Herrmann, Litt, Noundou, Heckmann, Ulysse, Ekomo, Antoni, Roth, (Aliev, Frantz, Freysz).
BISCHOFFSHEIM : Kastner, Goetz, Hannus, Mappus, Pinto, Oberlé, Colantuono, Gay, Martelli, Bernhard , Wintz, (Moutinho, Werly, Baratto).
 
Dès le coup d’envoi, Bergbieten se rue à l’attaque pour essayer de prendre le meilleur sur les visiteurs. Kastner est sollicité rapidement, d’abord par un centre tendu de Schaeffer puis par un nouveau centre de Ekomo, mais Roth est un peu court.
A la 7e , le même Schaeffer sur un nouveau débordement, ne trouve personne à la réception de son centre. Bergbieten continue son pressing par Antoni mais là aussi, son centre tendu ne trouvera personne à la réception (8e ).
Les visiteurs commencent alors à émerger un peu et le jeu se neutralise jusqu’à la 30e où Heckmann profite d’une erreur de la défense pour placer un tir contré, mais Antoni, à l’affût, hérite du ballon et le pousse au fond des filets : 1-0, le plus dur était fait pour les locaux !
Il fallut attendre la 35e pour voir une première tentative de Colantuono, mais sa reprise passait largement au-dessus des buts de Krumhorn.
La dernière action de cette mi-temps était à mettre à l’actif des locaux, Ulysse reprenant de volée un bon centre d’Antoni, mais trop enlevé également.
En seconde période, Bergbieten aurait pu faire le break d’entrée par Roth dont la tentative finissait sur la transversale (50e ), puis par Ekomo (55e ) qui touchait aussi la même barre. Ensuite le match baissa d’intensité et il n’y avait plus rien de passionnant dans la rencontre.
Etait-ce la chaleur de ce dernier week-end d’août ou l’enjeu d’un match de reprise, en tous les cas les deux équipes perdaient leur football pendant une grande partie de cette seconde mi-temps, seule à noter une petite tentative d’Ekomo à la 30e mais sa tête était captée sans problème par Kastner.
Puis la rencontre bascula définitivement dans le camp des locaux, plus volontaires. Roth ajusta un tir que Kastner ne pouvait que repousser… dans les pieds de Heckmann qui ne se priva pas pour profiter de l’aubaine et crucifier l’adversaire : 2-0 à la 85e.
A partir de là, les locaux libérés, reprenaient le jeu à leur compte : 2’plus tard, Schaeffer transmettait à Ekomo, Ekomo à Roth, puis Roth à Aliev seul au second poteau : 3-0. Dans les arrêts de jeu, un coup franc accordé aux visiteurs permettait à Moutinho de réduire le score sur un tir légèrement détourné qui trompait Krumhorn : 3-1 à la fin du temps réglementaire.
 
 
Le Mars attaque fort
HOLTZHEIM 0 :
MARS BISCHHEIM 1 :
Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Kapp assisté de MM. Heim et Sarray (Strasbourg).
Le but : Bangurra (85e ).
 
C’est dans le money-time et lors d’un temps fort des locaux que Bischheim a choisi de crucifier son adversaire. Un corner mal dégagé se termine par un cafouillage et du bout du pied, Bangurra pousse le ballon au-delà de la ligne de but de Sohn... D’autant plus rageant pour Holtzheim que les Marsiens étaient réduits à dix depuis la 77e , suite à un tacle très appuyé sur le jeune Hirschner.
Mars Bischheim affiche la couleur
Reprenons du début, où la première mi-temps fut dominée par les visiteurs, qui, à ce moment-là justifièrent pleinement leur statut de favori de ce groupe. Holtzheim tenait bon et atteignait la mi-temps sans trop de dégâts, malgré cette tête de Bangurra sur la transversale dès la 7e et une action confuse dans la surface locale, sans conséquence. La reprise a vu une équipe de Holtzheim d’un autre tonneau, avec le réveil de ses lutins en attaque. À la 60e , Tayebi a bien vu De Oliveira partir dans le dos de son adversaire mais ce dernier n’a pas fait le geste qu’il fallait pour tromper Bon. Une minute plus tard, le même De Oliveira frappe des 7 mètres mais le gardien est à nouveau à la parade.
Holtzheim est bien dans le match à ce moment tandis que Bischheim semble chercher un second souffle. Arrive le moment- clé du match, d’abord avec le carton rouge qui aurait pu avantager Holtzheim puis ce but à la 85e qui a ruiné les espoirs des locaux. Il restait peu de temps pour égaliser et malgré quelques coups francs souvent mal négociés et une situation chaude dans les 18 mètres bischheimois lors des arrêts de jeu, le score ne changera plus.
 
Des choses à régler
Souffelw. 2 :
Mutzig 2 :
Mi-temps : 0-2. Arbitre : M. De Deus, assisté de MM. Matty et Michel.
Les buts : Clotail (66e et 76e ) pour Souffelweyersheim ; Hammel (23e et 33e ) pour Mutzig.
SOUFFELWEYERSHEIM : Schmitt, Cholodnicki, Schneider, Semmache, Kirch, Lehmann, Fieck (cap.), Clotail, Chahid, Oueslati (Siaaliti, Cheriet, Chekatt).
MUTZIG : Servouin, Wigishoff, Louro, Verinaud, Cronimus, Morgenthaler (cap.), Boukemia, Fischer, Hammel, Trapp, Akbas (Christmann, Dupont, Schillinger).
 
Les Mutzigeois croyaient sûrement avoir fait le plus dur en portant leur avance à deux buts à la pause, mais l’insistance des Souffelois leur a permis de revenir dans la partie.
Samedi soir, les deux équipes ont montré qu’en ce début de saison, de nombreux réglages restaient à mettre en place, notamment au niveau défensif. Car si le score laisse imaginer un festival offensif, ce sont surtout des erreurs de concentration des lignes arrières qui ont permis ce scénario.
Le premier quart d’heure est équilibré, mais Mutzig s’approche plus dangereusement du but adverse ; un centre de Boukemia échappe à la reprise d’Hammel pour quelques centimètres (6e ). Comme à son accoutumée et malgré un terrain parfois difficile, les Bruchois s’efforcent de jouer.
En face, Souffel procède par contres et mise sur la puissance de ses grands gabarits. Lancé en profondeur, Clotail résiste au retour d’un défenseur d’un crochet, mais sa frappe à bout portant est repoussée par Servouin (18e ).
Cinq minutes plus tard, de l’autre côté du terrain, Hammel fera preuve de suffisamment de sang-froid pour résister au retour de Semmache et Kirch pour battre subtilement Schmitt de l’extérieur du pied (0-1, 23e ).
À la demi-heure de jeu, Hammel double la mise suite à une récupération de Morgenthaler, qui, en deux touches de balle rageuses, se retrouve à l’entrée de la surface pour servir son avant-centre sur un plateau (0-2, 33e ).
Les Souffelois ont l’occasion de se rapprocher avant la mi-temps, mais le tir de Lehmann est dévié en corner (43e ), avant que Semmache (44e ) et Clotail (45e ) ne voient leurs tentatives renvoyées par Servouin.
Le nouveau portier des Brasseurs réalise un autre exploit sur une tentative de Clotail à la 58e , mais il doit finalement céder face au buteur des locaux, qui marque sur un centre consécutif à une perte de balle des visiteurs (1-2, 66e ).
Sur une nouvelle erreur de Mutzig, Clotail remporte un face-à-face avec Servouin en le dribblant. Il remet les pendules à l’heure (2-2, 76e ).
Les Souffelois peuvent respirer après un retour au score peu évident après la pause. Les Mutzigeois sont à la recherche de la bonne formule, entre un jeu offensif séduisant et une fébrilité défensive qui tranche avec la rigueur affichée la saison passée
 
Mauvais départ
STILL 1 :
ECKBOLSHEIM 3 :
Arbitre : M. Brun assisté de MM. Guler et Heintz.
Les buts : Ammerich (90e + 2 s.p.) pour Still ; Ponty (45e ), Ville (80e ), Gast (90e + 4) pour Eckbolsheim.
 
C’est devant une belle galerie de spectateurs que débute cette première rencontre de championnat à ce niveau pour les locaux.
On sent les deux équipes désireuses de bien faire ce qui occasionne un débat au milieu du terrain, les deux gardiens ne devant pratiquement pas intervenir jusqu’à la 23e quand Storck, pour Still, se présente seul aux 18 mètres devant Peter, mais son tir passe malheureusement de peu à côté.
Les «Orange» de Still paraissent nerveux et font des erreurs de relance devant une équipe adverse bien en place et plus expérimentée et Ohrel doit mettre en corner sur un tir de Ponty à la 42e.
Alors que l’on s’attend à un score vierge à la mi-temps, une nouvelle perte de balle à la 45e permet au même Ponty de se présenter seul devant le gardien stillois et à son équipe de mener à la pause.
La seconde période reprend avec des Stillois plus agressifs sur le porteur du ballon, à la 48e Di Giusto tire des 18 m mais Peter arrête. Puis c’est Ohrel qui se distingue en empêchant le 2e but visiteur suite à une nouvelle erreur défensive à la 52e.
A la 55e , c’est Storck qui est poussé dans le dos en tentant de reprendre de la tête le ballon, mais l’arbitre omet de siffler le penalty qui paraissait évident. Still ne se décourage pas et c’est Heitz et Lemoine qui échouent à mettre le ballon au fond des buts adverses, Peter s’interposant à chaque fois.
A la 80e , coup-franc inutilement concédé et erreur de marquage qui profite à Ville qui marque le second but visiteur de la tête. Still n’abdique pas et cherche à réduire le score et bénéficie d’un penalty transformé par Ammerich à la 92e suite à une main d’un défenseur dans la surface.
Les locaux tentent le tout pour le tout pour égaliser mais perdent encore un ballon facile à 30 m des buts, ce qui profite à Gast pour établir le score final à la 94e.
Défaite logique des locaux qui ont vu que pour exister à ce niveau, il faudra éviter les pertes de balle inutiles en relançant et se monter plus réaliste devant le but à l’image de ce qu’ont fait les visiteurs qui ont su profiter pleinement des hésitations stilloises

 

 

 

 

Tous droits réservés © AS Sermersheim - Mentions légales - Réalisation magried.com